Soufiane Bouchicki, athlète

Soufiane est né à St-Niklaas, voici 29 ans.  Ce sportif, d’origine marocaine, a une personnalité attachante et une sympathie naturelle, il a connu un parcours sportif assez atypique et très enrichissant.

Il commence dès l’âge de 7 ans mais loin des pistes d’athlétisme, sur un terrain de foot, ce qui le mènera au Germinal Beerschot et aux portes de l’équipe nationale U16.  Mais le vie en décide autrement et c’est avec une certaine déception que Sofiane quitte le milieu du foot.

Pour se maintenir en forme, il participe au 5 km d’Anvers, se sent tellement bien lors de cette course qu’il la gagne, contre toute attente.  Il se pose des questions, Soufiane a-t’il une forme de prédestination pour les courses de fond ?  Il s’inscrit donc au club de Merksem et brille de suite au niveau provincial, il se sent vite à l’étroit.

 

Il participe donc naturellement à la Cross Cup de Mol, où il gagne dans sa catégorie, puis au Championnat de Belgique junior, sa première course au niveau national où il termine troisième.  Il emmagasine de l’expérience en participant à ses premiers championnats d’Europe junior de cross.

C’est lors de ces derniers Championnats, à Dublin, qu’il est repéré par des universités américaines qui l’invitent.  Il convainc ses parents et fin 2009 s’envole pour le Kentucky ou l’attend la vie de sportif de haut niveau au sein des universités d’outre-Atlantique.  Il restera quatre ans, le temps d’obtenir un dip^lôme d’ingénieur en managment et de briller au niveau national américain en remportant cinq fois le titre de “all american” au 10,000 au 5,000 et en cross.  Soufiane est une star au niveau américain.

Pourtant malgré une offre d’emploi de coach sportif au sein de l’Université du Kentucky, il rentre en Europe avec pour objectif de briller au niveau mondial, pour donner à sa carrière une finalité d’exception.

 

Voici donc Soufiane vice-champion d’Europe de cross en 2012.

Mais la vie n’est pas toujours sympathique avec les sportifs de haut niveau.  Divers blessures, au tandon d’Achille, l’écartent des pistes avec pour conséquence de rater, pour 20 secondes, la qualification pour Rio en 10,000m.

C’est par amour pour Amira qu’il s’établira à Liège et deviendra tout naturellement membre du RFCL section athlétisme et de la Fédération francophone qui lui rendra son statut de sportif “Elite”.

2017 et 2018 sont alors les années du renouveau pour Sophiane, il remporte la manche Crosscup 2017/18, il bat ses records personnels sur 5000 et 10000m en 13’19 et 27’41, ce dernier représentant le 3è chrono européen et le 12è mondial, il termine aussi 6è et 10è aux Championnats d’Europe de Berlin au 10000 et 5000m.

Cette année, Soufiane Bouchikhi espère se qualifier pour les Championnats du monde de Doha et bien entendu pour les prochains Jeux olympiques de Tokyo.