Nage avec palmes: Deux Liégeois au sommet de l’Europe

Nage avec palmes: Deux Liégeois au sommet de l’Europe

Le Liège Sauvetage Club, un des rares clubs à enseigner à la fois le sauvetage et la nage avec palmes, a été fondé en janvier 2020 par Muriel Xhervelle et Burak Basturk, deux nageurs en couple dans la vie.

Ce week-end avaient lieu à Lignano en Italie les premiers Championnats officiels d’Europe Masters de nage avec palmes.  Muriel et Burak représentaient le seule équipe belge présente et avec quel succès.

Burak est devenu, en mono-palme, champion d’Europe en 100 mètres Surface mais aussi vice-champion sur trois distances (50, 400, 800) en Surface, en 50 mètres apnée et en 50 mètres en bi-palmes.

Muriel a remporté les titres de championne d’Europe Masters en Nage bi-palmes sur 200 et 400 mètres, de vice-championne sur 50 et 100 mètres et la médaillé d’argent en 50 mètres apnée.

Il s’agit de magnifiques performances pour le sport liégeois, même s’il y avait moins de monde, les champions ont du affronter les meilleurs nageurs et nageuses européens.  

Rendez-vous aux prochains Championnats du Monde!

 

Infos et détails sur le Liège Sauvetage Club

Tel: +32 494 467 917
Personne de contact: Burak Basturk
E-mail: info@liegesauvetage.be
Adresse: Piscine de Jonfosse, Rue Lambert le Bègue 36/38, 4000 Liège
Internet: http://www.liegesauvetage.be/

La mission du Liège Sauvetage Club est d’enseigner le perfectionnement du sauvetage sportif et de la nage avec palmes.  

 

La Covid 19 et le sport, dernières informations

La Covid 19 et le sport, dernières informations

1/ Les mesures prises par le Comité de concertation

Du changement pour les buvettes des clubs et les cafétérias des centres sportifs? Le Comité de concertation du 6 octobre a indiqué que, dès ce vendredi 9 octobre, les cafés et bars doivent fermer à 23h (et non plus 1h). Les cafés et bars devront limiter les tables à 4 personnes mais en cas de restauration, les tables de maximum 10 personnes restent autorisées.

Nous ne disposons pas de l’arrêté ministériel puisqu’à l’heure d’écrire ces lignes, il n’a pas encore été publié.

Cependant, on peut supposer que la distinction devrait se faire sur base des Codes Nace ce qui ne rend pas les choses plus simples à appliquer. En effet, il existe principalement deux codes pour nos buvettes et cafétérias :

– 56.101 = les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration à des clients qui commandent et sont servis aux tables et qui règlent l’addition après avoir mangé.

– 56.301 = Cafés et bars

Dès lors, pour les activités situées en 56.101, la cafétéria pourrait fermer à 1 heure, mais pour les activités du 56.301, elle devrait arrêter à 23 heures. À titre d’exemple, le club de mini-foot termine son match à 23 heures, les joueurs ne pourront donc plus repasser par la cafétéria pour uniquement boire un verre puisque ça tombe sous le 56.301. Par contre, ils pourraient manger une pâte, un boulet/frites … dans le cadre d’une cafétéria sous Code 56.101.

Nous avons donc mis à jour notre fiche cafétérias sur base des informations en notre possession ainsi que nos affiches de sensibilisation (cliquez ici).

Enfin, les activités sportives encadrées (bulle sportive de 50 personnes) peuvent continuer dans le respect des protocoles « codes jaunes » à retrouver ici : https://aisf.be/protocoles-de-deconfinement/

2/ Les mesures prises en région de Bruxelles-Capitale

Ce que l’on sait, bien que nous disposions pas encore de l’arrêté :

Les buvettes et cafétérias des clubs sportifs devront fermer leurs portes dès jeudi durant un mois.

Il y a aussi ici une interrogation à laquelle il faudra répondre. En effet, une distinction sera-t-elle faite en fonction des Codes Nace ?

– 56.101 = les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services de restauration à des clients qui commandent et sont servis aux tables et qui règlent l’addition après avoir mangé.

– 56.301 = Cafés et bars

Comme cité supra et à titre d’exemple, pour les activités du 56.101 (restaurant), la cafétéria pourrait fermer à 1 heure mais pour les activités du 56.301, elle devrait fermer. A titre d’exemple, l’équipe de basket termine son entraînement, les joueurs ne pourront donc plus repasser par la cafétéria pour boire un verre puisque ça tombe sous le 56.301. Par contre, ils pourraient manger une pâte, un stoemp, … si la cafétéria est sous le 56.101.

Enfin, il est annoncé que les matchs se dérouleront à huis clos pour le “indoor”. Il faudra ici aussi obtenir des précisions.

Ces mesures vont, à nouveau, impacter lourdement les finances des clubs et centres sportifs concernés. Les autorités devront trouver les moyens de compenser ces pertes au risque de voir des clubs disparaître purement et simplement.

3/ Les rumeurs sur l’orange

Certains d’entre vous nous ont interrogés sur un possible passage au Code orange pour le sport. Des informations de ce type circulent en effet au Nord du pays mais actuellement rien n’a été décidé dans ce sens. Sans doute la mise en place prochaine du baromètre par le fédéral (ayant pour objectif qu’à chaque étape (couleur) du baromètre, apparaissent clairement les mesures spécifiques qui s’appliquent dans les différents secteurs) apportera un éclairage.

Rappelons qu’un passage à l’orange (dans sa forme actuelle) aurait pour principales conséquences la fin des activités sportives avec contacts rapprochés en indoor (arts martiaux, sports de combat …) dès 12 ans, la fermeture des vestiaires (sauf pour les piscines), une réduction des bulles sportives de 50 à 20 et la fin du public en indoor.

Il nous semble, par ailleurs, que si des mesures plus restrictives devaient être prises pour le sport, celles-ci devraient se baser sur des éléments factuels démontrant que la pratique sportive serait un vecteur de transmission du Covid-19 ce qui, actuellement, n’est démontré par aucune étude.

4/ La tenue de réunions

Actuellement, il est toujours permis d’organiser vos réunions de comités, conseils d’administration, etc. en présentiel. Dans ce cas, il faudra scrupuleusement veiller à respecter les distanciations physiques, port du masque, lavage des mains, aération des locaux, etc.. Toutefois, la solution de la visioconférence sera privilégiée dans la mesure du possible.

5/ Se rendre à l’étranger pour le sport, tout savoir via notre FAQ

Il n’est pas rare que nos sportifs, qu’ils soient professionnels ou non, doivent se rendre à l’étranger. De même, des ressortissants d’autres pays viennent pratiquer leur sport sur notre territoire. Codes couleurs, Passenger Locator Form (PLF), moins et plus de 48h, etc. Notre FAQ répond à vos questions : https://aes-aisf.be/coronavirus-faq/.

6/ Affiche et fiche signalétique

Madame Valérie Glatigny, Ministre des Sports, vous prie de trouver ci-dessous une affiche ainsi qu’une fiche signalétique concernant les nouvelles réglementations applicables au secteur HORECA en matière de lutte contre la Covid 19.

En cliquant sur les images, vous pourrez aisément télécharger, imprimer puis afficher ces différents visuels à l’entrée de votre cafétaria.

MATCH SPORT

MATCH SPORT

Campagne européenne contre la violence dans le sport amateur

#weplayfair est une campagne de sensibilisation, fruit de 2 ans de travail du projet MATCH-SPORT, promu par Efus, le forum européen pour la sécurité urbaine, dont la Ville de Liège fait également partie avec les villes de Maranello, Lisbonne, Loano, Nea Propontida et Valence, avec l’Union Italienne Sport pour tous (UISP), la Fachhochschule für Sport und Management Potsdam (FHSMP) et l’Institut Supérieur de Ciências Policiais et Segurança Intérieure (ISCPSI).
Ensemble, nous avons analysé le phénomène de la #violence discriminatoire dans le #sportamatorial et défini des politiques et des stratégies publiques locales pour le combattre.

La Ville de Liège et Liège Sport participent à cette campagne et publient chaque jour un visuel différent que nous vous pouvez partager sans hésitation sur vos réseaux sociaux.

Vive le Fair-Play!”

Match-sport, explications

Comment répondre aux problématiques de violences, de racisme, de discrimination et d’intolérance dans le sport amateur ? Au sein du projet MATCH-SPORT, les autorités locales et les organisations sportives travaillent ensemble à réduire les violences, les discriminations, le racisme et l’intolérance dans le sport amateur à travers leurs expertises et l’échange de pratiques.

Les principaux objectifs du projets sont :
  • Développer ou renforcer des programmes pour contrer et prévenir les violences et discriminations dans le sport amateur
  • Aider les autorités locales à acquérir une meilleure connaissance des violences, des discriminations et des stratégies pour les prévenir
  • Responsabiliser les partenaires locaux en leur donnant les outils adéquats pour répondre aux problématiques avec une approche intégrée et multisectorielle, car ils sont souvent bien conscients des problématiques mais mal équipés pour les résoudre

Campagne #weplayfair sur les réseaux sociaux

Dans le cadre du projet MATCH-SPORT, une campagne de communication en ligne a été préparée et est diffusée sur les réseaux sociaux pendant la Semaine européenne du sport, du 23 au 30 septembre.

#weplayfair comprend une série d’affiches et a pour objectif la sensibilisation aux questions de discrimination et de violence dans le sport, ainsi que la valorisation des actions menées dans le cadre du projet. La campagne s’adresse principalement aux acteurs de terrain – professionnels du sport, clubs amateurs, associations anti-discrimination – mais aussi au grand public et aux autorités locales.

La campagne vise à lutter contre toutes les formes de discrimination dans toutes les disciplines sportives en s’appuyant sur des thèmes clés définis par les partenaires du projet : les valeurs relayées par le sport, la lutte contre les stéréotypes et la violence, le sport comme force unificatrice, et le rôle central des parents.

Suivez la campagne sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram.
Si vous êtes intéressés par cette campagne, copiez (clic droit) les visuels ci-dessous et partagez la campagne ! #weplayfair

Je cours pour ma forme, reprise

Je cours pour ma forme, reprise

«Liège Sport» organise chaque année en collaboration avec les Services de Proximité de la Ville de Liège les deux éditions de «Je Cours Pour Ma Forme»!
Peu importe votre âge et votre niveau, venez bouger en groupe en suivant un programme de course à pied adapté à votre condition physique et proposé par des moniteurs sportifs! Tous les dimanches et tous les mercredis, pendant 12 semaines, vous pourrez vous entraîner à votre rythme tout en profitant de la motivation qu’offre un sport en groupe.

Une séance d’information et d’inscription est organisée, en préalable au 1er entraînement.

La participation vous est offerte par « Liège Sport » et la Ville de Liège ; seuls les frais d’assurance de 5 € sont à votre charge pour une couverture valable un an.

Edition automne 2020.

Suite aux nouvelles directives de ce vendredi 23/10, il est demandé aux groupes JCPMF et ZATAC de suspendre les entrainements collectifs jusqu’au 19 novembre.
Même si les entrainements collectifs de course à pied en extérieur ne se sont pas révélés être des « clusters » (endroits de transmission intensive), il est important d’être solidaire dans l’effort de casser au plus vite les chaînes de propagation du virus. Certaines communes/entités décideront de transmettre les plans avec les conseils des animateurs pour les semaines restantes de cette session d’automne 2020, d’autres préféreront peut-être attendre la reprise et travailler avec un plan d’attente pour garder le niveau acquis. De toutes les manières, nous insistons sur le fait que la pratique sportive modérée, même réalisée individuellement, renforce le système immunitaire et est clairement encouragée par les autorités.
N’hésitez pas à partager vos photos de sorties pour s’encourager les uns les autres à poursuivre.
En espérant vous revoir très vite en groupe, prenez soin de vous et bonnes séances « course à pied – santé », individuelles, “accompagné de 2 personnes” ou en famille, à tous !

1000 km du Fair-Play, édition 2020

1000 km du Fair-Play, édition 2020

Liège Sport et la Ville de Liège se sont associées, comme chaque année, aux 1000 km du Fair-Play qui rassemble des sportives et sportifs de tous horizons partageant des valeurs d’éthique sportive et citoyennes.

Une belle façon de tisser le toile du Fair-Play en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les 1000 km du Fair-Play en quelques mots:
• Plusieurs boucles démarrent simultanément en Wallonie et à Bruxelles
• Près de 1400 km sont parcourus
Avec une thématique particulière cette année : remercier les héros actifs durant la crise Covid-19
• Des personnalités du sport, des médias, du monde politique et du secteur culturel, mais aussi des anonymes revendiquent leur attachement au Fair-Play et au respect dans le sport
• Une grande arrivée a lieu sur un site exceptionnel
• A pied ou à vélo, valides et moins valides, les sportifs relient des lieux symboliques de la crise Covid-19 (hôpitaux, institutions pour enfants, maisons de repos, …). Dans chaque commune ou club sportif membre du Panathlon Wallonie-Bruxelles, ils affirment leur adhésion aux valeurs citoyennes et sportives.

Lors du passge du relais, on reconnait, de gauche à droite:

– Alexandre: un cyclo qui a répondu présent suite à la demande de Loïc Vliegen
– Jean-François Lenvain: administrateur du Panathlon WB et fondateur de l’Association Tous à Bord
– Stéphane Uhoda, propriétaire du Café de la Gare, qui a généreusement mis son établissement à disposition de Jean-Michel Saive et de Loïc Vliegen pour préparer des repas destinés aux sans-abris durant la crise Covid du printemps dernier.
– Loïc Vliegen, récent vainqueur du Tour du Doubs!
– Alain Jacques, coordinateur de Liège Sport
– Joseph Poste, représentant du cabinet de M. le Bourgmestre Willy Demeyer
– Patrick Reyners , du club Herstal Athlétisme

Etait aussi présent (photo d’en-tête, à droite) Jean-Michel Saive.

L’Air Badminton

L’Air Badminton

The new outdoor game

L’AirBadminton, ce nouveau concept de jeu extérieur, amusant et inclusif pour tous, a été conçu pour créer des opportunités pour toute personne, quel que soit son âge, de jouer au badminton sur des surfaces dures, sableuses ou en gazon dans les parcs, les jardins, les rues, sur les terrains de jeux et sur les plages du monde entier.
L’installation d’un terrain d’AirBadminton est très simple. Vous n’aurez besoin que d’un système de filet et de l’ensemble des lignes du terrain.

Le AirBadminton est fondamentalement similaire au badminton d’intérieur. Cependant il y a plusieurs différences entre les deux pratiques qui influencent la stratégie des joueurs, la façon de jouer et les techniques.

Le AirBadminton peut être joué en Simples (avec un joueur par côté), Doubles (avec deux joueurs par côté) et en triples (avec trois joueurs par côté).
En triples, les joueurs n’ont pas le droit de frapper le AirShuttle deux fois de suite. Le joueur doit permettre à un autre membre de l’équipe d’exécuter le prochain coup. Cette règle permet plus de mouvement et augmente la notion stratégique du jeu.

Le but du jeu

Le but du jeu est de marquer des points en :

  • Faisant atterrir le AirShuttle sur le terrain de votre adversaire
  • Forçant votre adversaire à jouer le AirShuttle en dehors de la zone de jeu
  • Forçant votre adversaire à jouer le AirShuttle dans le filet
  • Atteignant le corps de votre adversaire avec le AirShuttle

Tout sur l’Air badminton

https://www.lfbb.be/page/airbadminton

 

Amusez-vous bien!

Pin It on Pinterest